225.  It's not unusual (Tom Jones)


 

It's not unusual to be loved by anyone

It's not unusual to have fun with anyone

But when I see you hanging about with anyone

It's not unusual to see me cry… Oh I wanna die


 

It's not unusual to go out at any time

But when I see you out and about it's such a crime

If you should ever want to be loved by anyone

It's not unusual it happens every day


 

No matter what you say… you find it happens all the time

Love will never do… What you want it to

Why can't this crazy love be mine ?


 


 

It's not unusual to be mad with anyone

It's not unusual to be sad with anyone

But if I ever find that you've changed at anytime

it's not unusual to find out that I'm in love with you

whoa-oh-oh-oh-oh

 

226 . Je veux  (Zaz)

 

 

Donnez moi une suite au Ritz, je n'en veux pas

Des bijoux de chez Chanel, je n'en veux pas

Donnez moi une limousine, j'en ferais quoi, papalapapapala


Offrez moi du personnel, j'en ferais quoi

Un manoir à Neufchatel, c’n'est pas pour moi

Offrez moi la Tour Eiffel, j'en ferais quoi, papalapapapala


Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur

Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur

Moi j'veux crever la main sur le coeur, papalapapapala

Allons ensemble, découvrir ma liberté

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité


J'en ai marre de vos bonnes manières, c'est trop pour moi

Moi je mange avec les mains et j'suis comme ça

J'parle fort et je suis franche, excusez moi


Finie l'hypocrisie moi j'me casse de là

J'en ai marre des langues de bois

Regardez moi, toute manière j'vous en veux pas

Et j'suis comme ça…


Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur

Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur

Moi j'veux crever la main sur le coeur, papalapapapala

Allons ensemble, découvrir ma liberté

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité


Instru


Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur

Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur

Moi j'veux crever la main sur le coeur, papalapapapala

Allons ensemble, découvrir ma liberté

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité


Je veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur

Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur

Moi j'veux crever la main sur le coeur, papalapapapala

Allons ensemble, découvrir ma liberté

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité

 

227 . La bamba  (Ritchie Valens)

 


 

Para bailar la bamba

Para bailar la bamba

Se necesita una poca de gracia

Una poca de gracia pa mi pa ti

Y arriba y arriba

Ay arriba y arriba

Por ti sere, por ti sere, por ti sere


 

Yo no soy marinero

Yo no soy marinero, soy capitan

Soy capitan, soy capitan


 

Bamba, bamba

Bamba, bamba

Bamba, bamba

Bamba

 

228 . La fille du père Noël  (J. Dutronc)

 

Je l'ai trouvée au petit matin

Toute nue dans mes grands souliers

Placés devant la cheminée

Pas besoin de vous faire un dessin


 

De battre mon cœur s'est arrêté

Sur le lit j'ai jeté mon fouet

Tout contre elle je me suis penché

Et sa beauté m'a rendu muet


 

Fatigué j'ai la gueule de bois

Toute la nuit j'avais aidé mon père

Dans le feu j'ai remis du bois

Dans la ch'minée y avait pas son père


 

C'était la fille du Père Noël

J'étais le fils du Père Fouettard

Elle s'appelait Marie Noël

Je m'appelais Jean Balthazar


 

Je prends la fille dans mes bras

Elle me dit mais non Balthazar

Ne fais donc pas le fier à bras

Je suis tombée là par hasard


 

Toute la nuit j'avais fouetté

A tour de bras les gens méchants

Toute la nuit elle avait donné

Des cadeaux à tous les enfants


 

C'était la fille du Père Noël

J'étais le fils du Père Fouettard

Elle s'appelait Marie Noël

Je m'appelais Jean Balthazar


 

Descendue chez moi par erreur

Elle était là dans mes souliers

Et comm' je ne pouvais prendre son cœur

Je l'ai remise sur le palier


 

C'était la fille du Père Noël

J'étais le fils du Père Fouettard

Et elle m'a dit d'une voix d'crécelle

Bye bye au hasard Balthazar


 

C'était la fille du Père Noël

J'étais le fils du Père Fouettard

Elle s'appelait Marie Noël

Je m'appelais Jean Balthazar

 

229 . La Seine  (V. Paradis / M)


 

Elle sort de son lit, tellement sur d'elle

La seine, la seine, la seine


Tellement jolie, elle m'ensorcelle

La seine, la seine, la seine


Extralucide, la lune est sur

La seine, la seine, la seine


Tu n'es pas saoul, Paris est sous

La seine, la seine, la seine


Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi

On s'aime comme ça, la seine et moi

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi

On s'aime comme ça la seine et moi


Extra lucille, quand tu es sur

La seine, la seine, la seine


Extravagante, quand l'ange est sur

La seine, la seine, la seine


Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi

On s'aime comme ça, la seine et moi

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi

On s'aime comme ça la seine et moi


Sur le Pont des Arts, mon cœur vacille

Entre deux eaux, l'air est si bon

Cet air si pur, je le respire

Nos reflets perchés sur ce pont


Tu, du, tu, du tu…

On s'aime comme ça la seine et moi

Tu, du, tu, du tu…

On s'aime comme ça la seine et moi

Tu, du, tu, du tu…

On s'aime comme ça la seine et moi

Tu, du, tu, du tu…

On s'aime comme ça la seine et moi

 

230 . Sur la route  (De Palmas)


 

Entre toute autre chose

J'aurais dû m'arrêter faire un pause

Mais j'étais bien trop pressé

N'aurait-on pu attendre un été

Erreur fatale

J'aurais dû t'écouter

Je ne dissociais plus le bien du mal

 

Car j'étais sur la route toute la sainte journée

Je n'ai pas vu le doute en toi s'immiscer

J'étais sur la route toute la sainte journée

Si seulement j'avais pu lire… Dans tes pensées

 

J'avais perdu l'habitude

Le sentiment profond de solitude

Je ne m'apercevais pas

Que tu étais derrière chacun de mes pas

Erreur fatale

Vient le temps des regrets

Je me noie dans un verre de larmes

 

 

Car j'étais sur la route toute la sainte journée

Je n'ai pas vu le doute en toi s'immiscer

J'étais sur la route toute la sainte journée

Si seulement j'avais pu lire… Dans tes pensées

 

J'ai fait mon malheur !... Oh, oh, ooooh… !

 

Instrumental

 

 

Car j'étais sur la route toute la sainte journée

Je n'ai pas vu le doute en toi s'immiscer

J'étais sur la route toute la sainte journée

Si seulement j'avais pu lire… Dans tes pensées

 

Sur la route toute la sainte journée

Je n'ai pas vu le doute en toi s'immiscer

J'étais sur la route toute la sainte journée

Si seulement j'avais pu lire…

Dans tes pensées, baby

 

J'aurais vu le doute en toi s'immiscer

 

231 . Suzette (D. Brillant)

 

 

Le jour où j'lai rencontrée, dans une de ces soirées

J'ai même pas pu la r'garder, tell'ment ses yeux me brûlaient

Alors je lui ai pris la main, les yeux, le corps et les seins

Elle me dit : "Fais moi du bien", je lui dit : "Oui sans problème"

Dans sa chambre on est allé, sous les draps on s'est glissé

Il a fallu m'ranimer, dans ses yeux j'm'étais noyé

Elle se serre tout contre moi, je me crois au cinéma

Je me prends pour Cary Grant, et puis on éteint la lampe

 

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

Je ne fais que d'l'embrasser, cette fille-la me fait rêver

Elle a vraiment quelque chose, ça lui vient sûrement des roses

Un seul de ses baisers peut suffire à enflammer

Le cœur de l'humanité, ou les gars de mon quartier

 

Elle a un p'tit goût d'orange, de miel et de chocolat

Elle adoucit mon errance, avant je n'existais pas

Toute la salive que j'use pour me donner de l'éclat

Elle a pas b'soin d'ça ma muse pour mettre le monde en émoi

L'amour et la vérité, l'ivresse et puis la beauté

Tout ce qu'en vain j'ai cherché, dans ses yeux je l'ai trouvé

 

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

 

Autour d'un p'tit café crème, sur un des quais de la Seine

Dans le froid du matin blême, un jour j'lui dirai que l'l'aime

On partira tous les deux, vers un monde merveilleux

Le ciel sera tout orange, on sera deux petits anges

 

Dans une chambre au sixième, je lui dirai des poèmes

On s'aimera sans travailler, je peux car je suis fou à lier

Elle est celle que j'attendais, depuis qu'j'ai quinze ans passés

C'est elle que j'imaginais, dans mon lit quand je m’astiquais

Maintenant j'la suis partout, plus fidèle qu'un toutou

Elle veut jamais s'arrêter, je sens bien que j'vais craquer

 

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

J'ai perdu la tête, J'ai perdu la tête…. J’ai perdu…

J’ai perdu la tête ….

J'ai perdu la tête, depuis que j'ai vu Suzette

Je perds la raison, chaque fois que j'vois Suzon

 

232 . The Jocker  (Steeve Miller Band)

 


 

Some people call me the space cowboy, yeah

Some call me the gangster of love

Some people call me Maurice

Cause I speak of the pompitous of love


People talk about me, baby

Say I'm doin' you wrong, doin' you wrong

Don't you worry baby, don't worry

Cause I'm right here, right here, right here

Right here at home


Cause I'm a picker, I'm a grinner

I'm a lover, and I'm a sinner

I play my music in the sun


I'm a joker, I'm a smoker

I'm a midnight toker

I get my lovin’ on the run… Woooh… Woooh…


You're the cutest thing that I ever did see

I really love your peaches, want to shake your tree

Lovey-dovey, lovey-dovey, lovey-dovey all the time

Ooo-eee baby, I'll sure show you a good time