276 . TOULOUSE (Claude Nougaro)

Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin 
Parfois au fond de moi se raniment 
L'eau verte du canal du Midi 
Et la brique rouge des Minimes 
Ô mon païs, ô Toulouse... 

 

Je reprends l'avenue vers l'école 
Mon cartable est bourré de coups de poing 
Ici, si tu cognes tu gagnes 
Ici, même les mémés aiment la castagne 
Ô mon païs, ô Toulouse... 

 

Un torrent de cailloux roule dans ton accent 
Ta violence bouillonne jusque dans tes violettes 
On se traite de con à peine qu'on se traite 
Il y a de l'orage dans l'air et pourtant 
L'église Saint Sernin illumine le soir 
D'une fleur de corail que le soleil arrose 
C'est peut être pour ça malgré ton rouge et noir 
C'est peut être pour ça qu'on te dit ville rose 

 

Je revois ton pavé ô ma cité gasconne 
Ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz 
Est ce l'Espagne en toi qui pousse un peu sa corne 
Ou serait ce dans tes tripes une bulle de jazz ? 
Voici le Capitole, j'y arrête mes pas 
Les ténors enrhumés tremblaient sous leurs ventouses 
J'entends encore l'écho de la voix de papa 
C'était en ce temps là mon seul chanteur de blues 

Aujourd'hui tes buildings grimpent haut 
À Blagnac tes avions sont plus beaux 
Si l'un me ramène sur cette ville 
Pourrai je encore y revoir ma pincée de tuiles 
Ô mon païs, ô Toulouse, ô Toulouse...

 

 

277 . Eight day’s a week          ( The Beatles)

 

Ooh, I need your love babe,  guess you know it's true

Hope you need my love babe,  just like I need you
 

Hold me, love me,   hold me, love me

Ain't got nothing but love, babe… Eight days a week
 

Love you every day, girl,  always on my mind

One thing I can say, girl,  I love you all the time

 

Hold me, love me,   hold me, love me

Ain't got nothing but love, girl… Eight days a week

 

Eight days a week, I love you

Eight days a week… Is not enough to show I care

 

Ooh, I need your love, babe, Guess you know it's true

Hope you need my love, babe… Just like I need you
 

Hold me, love me,   hold me, love me

Ain't got nothing but love, babe… Eight days a week

 

 

Eight days a week, I love you

Eight days a week… Is not enough to show I care
 

Love you every day, girl,  always on my mind

One thing I can say, girl,  I Iove you all the time
 

Hold me, love me, hold me, love me

Ain't got nothing but love, babe

Eight days a week

Eight days a week

Eight days a week

 

278 .  Eye in the sky          (The Alan Parsons Project)

 

Don't think    sorry's easily said

Don't try    turning tables instead

You've taken lots of chances before

But I ain't gonna give any more,  don't ask me

That's how it goes  'Cause part of me knows what you're thinking

 

Don't say    words you're gonna regret

Don't let    the fire rush to your head

I've heard the accusation before

And I ain't gonna take any more, believe me

The sun in your eyes made some of the lies worth believing

 

I am the eye in the sky

Looking at you, I can read your mind

I am the maker of rules

Dealing with fools, I can cheat you blind

And I don't need to see any more to know that

I can read your mind,   I can read your mind

I can read your mind,   I can read your mind

 

Don't leave false illusions behind

Don't cry 'cause I ain't changing my mind

So find another fool like before

'Cause I ain't gonna live anymore believing

Some of the lies while all of the signs are deceiving   

 

I am the eye in the sky

Looking at you, I can read your mind

I am the maker of rules

Dealing with fools, I can cheat you blind

And I don't need to see any more to know that

I can read your mind,   I can read your mind

I can read your mind,   I can read your mind

 

I am the eye in the sky

Looking at you, I can read your mind

I am the maker of rules

Dealing with fools, I can cheat you blind

And I don't need to see any more to know that

I can read your mind,   I can read your mind

I can read your mind,   I can read your mind

 

279 . Highway To Hell  (AC/DC)


 

Livin' easy, livin' free 
Season ticket on a one way ride 
Asking nothing, leave me be 
Taking everything in my stride 
Don't need reason, don't need rime 
Ain't nothing I would rather do 
Going down, for a time 
My friends are gonna be there too 

I'm on the highway to hell 
On the highway to hell 
Highway to hell 
I'm on the highway to hell 

No more stop signs, speed limit 
Nobody's gonna slow me down 
Like a wheel gonna spin it 
Nobody's gonna mess me around 
Hey Satan, paid my dues 
I'm playing in a rockin' band 


 


Hey Mamma, look at me 
I'm on the way to the promised land 

I'm on the highway to hell 
Highway to hell 
I'm on the highway to hell 
Highway to hell 

Don't stop me 

I'm on the highway to hell 
On the highway to hell 
I'm on the highway to hell 
On the highway to 

( Highway to hell ) 
On the highway to hell 
( Highway to hell ) 
Highway to hell 
( Highway to hell ) 
I'm on the highway to hell 
( Highway to hell ) 

And I'm going down all the way 
I'm on the highway to hell

 

 

280 . Il est libre Max (Hervé Christiani)

 

Il met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu´il fait

Il a le sourire facile même pour les imbéciles

Il s´amuse bien, il tombe jamais dans les pièges

Il s’laisse pas étourdir par les néons des manèges

Il vit sa vie sans s´occuper des grimaces

Que font autour de lui les poissons dans la nasse

 

Il est libre Max, il est libre Max

Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler

 

Il travaille un p´tit peu quand son corps est d´accord

Pour lui faut pas s´en faire, il sait doser son effort

Dans l´panier de crabes, il joue pas les homards

Il cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare

 

Il est libre Max, il est libre Max

Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler

 

Il r´garde autour de lui avec les yeux de l´amour

Avant qu´t´aies rien pu dire, il t´aime déjà au départ

Il fait pas de bruit, il joue pas du tambour

Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour

 

 

 

Il est libre Max, il est libre Max

Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler

 

Instru

 

Et bien sûr toutes les filles lui font leurs yeux de velours

Lui, pour leur faire plaisir, il raconte des histoires

Il les emmène par-delà les labours

Chevaucher des licornes à la tombée du soir

 

Il est libre Max, il est libre Max

Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler

 

Comme il n´a pas d´argent pour faire le grand voyageur

Il va parler souvent aux habitants de son cœur

Qu´est-ce qu´ils s´racontent, c´est ça qu´il faudrait savoir

Pour avoir comme lui autant d´amour dans l’regard

 

Il est libre Max, il est libre Max

Y´en a même qui disent qu´ils l´ont vu voler

 

281 . J’irai où tu iras  (C. Dion / J.J. Goldman)

Chez moi les forêts se balancent et les toits grattent le ciel 

Les eaux des torrents sont violence

Et les neiges sont éternelles

Chez moi les loups sont à nos portes

Et tous les enfants les comprennent

On entend les cris de New York et les bateaux sur la Seine

 

Va pour tes forêts, tes loups, tes gratte-ciels

Va pour tes torrents, tes neiges éternelles

J'habite où tes yeux brillent, où ton sang coule

Où des bras me serrent

 

J'irai où tu iras, mon pays sera toi

J'irai où tu iras qu'importe la place, qu'importe l'endroit

 

Je veux des cocotiers des plages

Et des palmiers sous le vent

Le feu du soleil au visage et le bleu des océans

Je veux des chameaux des mirages et des déserts envoûtants

Des caravanes et des voyages comme sur les dépliants

Va pour tes cocotiers, tes rivages

Va pour tes lagons tous bleus balançant

J'habite où l'amour est un village, là où l'on m'attend

 

 

J'irai où tu iras, mon pays sera toi

J'irai où tu iras qu'importe la place, qu'importe l'endroit

 

Prends tes clic et tes clac et tes rêves et ta vie

Tes mots, tes tabernacles et ta langue d'ici

L'escampette et la poudre et la fille de l'air

Montre-moi tes édens, montre-moi tes enfers

Tes nord et puis tes sud et tes zestes d'ouest

 

Prends tes clic et tes clac et tes rêves et ta vie

Tes mots, tes tabernacles et ta langue d'ici

L'escampette et la poudre et la fille de l'air

Montre-moi tes édens, montre-moi tes enfers

 

Chez moi les forêts se balancent et les toits grattent le ciel

Les eaux des torrents sont violence

Et les neiges sont éternelles

Chez moi les loups sont à nos portes

Et tous les enfants les comprennent

On entend les cris de New York et les bateaux sur la Seine

Qu'importe j'irai où bon te semble

J'aime tes envies, j'aime ta lumière

Tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires

 

J'irai où tu iras, mon pays sera toi

J'irai où tu iras qu'importe la place, qu'importe l'endroit